Entrez si vous êtes prêts à rejoindre la ville du crime...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'évasion du Joker [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Joker

Le Joker

Date d'inscription : 11/01/2013
Masculin Age : 24
Messages : 59
Localisation : Quelque-part juste dans votre dos...
Emploi/loisirs : Semer le chaos
Humeur : Psychotique

L'évasion du Joker [Libre] Empty
MessageSujet: L'évasion du Joker [Libre]   L'évasion du Joker [Libre] Icon_minitime1Sam 19 Jan - 13:58

L'asile d'Arkham, un lieu sinistre et réputé pour abriter toute la folie réunie de Gotham. Ceux qui avaient commis des crimes contre les gothamiens et souffrant de folie meurtrière étaient internés ici. On ne parvenait pas à les soigner mais le but était de les isoler du reste du monde. Ici, ils ne feraient pas de mal au peuple de Gotham mais s'ils s'évadaient, la folie gagnerait les rues. Le gardien Franck Boles gérait son équipe de gardes ce soir-là. Un psychologue du nom Jonas Heines voulait étudier le cas d'un des patients les plus célèbres de l'asile. Un cas classé comme désespéré par tous les médecins qui l'ont rencontré. On l'appelait Patient J dans les couloirs pour éviter de le nommer et éviter de flatter son ego.

Franck entra dans la cellule suivi d'un jeune nouveau. La cellule était plongée dans l'obscurité et on pouvait distinguer la forme d'un homme accroupi, il portait une camisole.

" Bonsoir Francky ! Comment vont les petits monstres ? Oh, tu m'amènes un petit nouveau. Tu sais pourtant que je ne couche jamais le premier soir !"

Un visage blanc et livide était sorti de l'ombre. Ses yeux semblaient observer avec curiosité le nouveau venu. Un sourire sanguinolent se peignit sur le visage du patient. Boles lui donna un coup de matraque en pleine figure. Le clown se replia sur lui même alors que Boles l'attrapait par le col et le traînait devant lui.

" Quelqu'un veut te parler le clown. C'est pas le moment de plaisanter. "

Le Joker eut un petit rire avant de suivre les deux gardes. Le jeune transpirait et avait peur. Il semblait connaître la réputation du criminel qu'il accompagnait. Ils passèrent devant des détecteurs de métaux et le Joker adressa un regard malin au jeune gardien.

" Regarde moi toute cette nouvelle sécurité. Comment un gars pourrait-il s'échapper de là ? "

Ils entrèrent dans une salle où un psychiatre attendait derrière un bureau. Deux gardes armés étaient derrière lui. Boles força le Joker à s'asseoir sur le siège en face du docteur. Le docteur portait des petites lunettes rondes et observait le clown rieur qui sifflait d'un air innocent. Il donna un seul ordre à Boles et ne savait pas qu'il allait le regretter.

" Détachez-le. "

Boles protesta un peu mais il avait pour ordre d'obéir au psychiatre. Le spécialiste en maladies mentales remplit un verre d'eau et le poussa vers le Joker qui avait maintenant les mains libres. Il commença a débiter son éternel discours sur la maladie mentale mais le Joker n'écoutait pas. Un sourire commençait à se dessiner sur son visage. Il vit que le petit jeune était juste à côté de lui. Il prit le verre d'eau, en but une gorgée et observa l'homme en face de lui, l'air ennuyé.

Le moment était venu. Il serra très fort le verre dans sa main et le brisa partiellement contre le rebord de la table. Il envoya le verre maintenant coupant en direction du jeune garde qui allait devoir stopper l'hémorragie et se saisit de l'arme à feu du gardien. En a peine quelques secondes, il abattit tous les gardiens et pointa son arme sur le psychiatre. Il éclata d'un rire sinistre avant de mettre une balle dans la tête du psychiatre et de sortir une carte de sa manche. Une carte Joker était sur la table alors que la silhouette en costard violet s'éloignait. Il était toujours armé et n'eut aucun mal a se balader dans les couloirs de l'asile. Il trouva une fenêtre donnant sur les jardins. Il la brisa et courut à travers les jardins de l'asile en direction de la sortie. Il laissa des cadavres derrière lui en sortant de l'enceinte de cette institution.

Il était maintenant libre de faire le crime. L'administration d'Arkham avait appelé la police mais il était trop tard...



Revenir en haut Aller en bas
http://jamesbond007.forumactif.org/
Invité
Invité



L'évasion du Joker [Libre] Empty
MessageSujet: Re: L'évasion du Joker [Libre]   L'évasion du Joker [Libre] Icon_minitime1Sam 19 Jan - 14:27

J'été en plein sommeil quand j'entendis mon téléphone portable sonné, n'arrivant pas a ouvrir les yeux car j'été exténuer, je continué a essayé de me rendormir, mais le téléphone ne s'arrêté pas, je décida donc de décroché, voyant que le numéro s'affichant été celui de mon coéquipier.

- " Thomas ? Mais qui a t-il, tu es au courant qu'il est trois heures du matin ? Bon, je t'écoute

- " C'est pas le moment de roupillé, viens a l'asile d'Arkham on a un sérieux, je dirais même très sérieux problème qui va nous coûté nos plaques si on le règle pas.

La voix de mon ami été bizarre au téléphone, il avait l'air appeuré, je voulais absolument savoir ce qui ce passé, je m'empressa donc de me levé, d'aller dans ma douche puis de me rincé histoire de sentir bon, puis je m'habilla et pris un café pour la route. Arrivant a l'asile d'Arkham, je vis des dixaines de voiture de police au tours, voyant mon supérieur je me dirigea vers lui pour en savoir plus sur ce qui c'été passé.

- "Bonjour monsieur, mais que ce passe t-il ici ? Il y a eu une évasion en masse ou quoi ?" Dit-je d'un thon amusant

- " Ce n'es pas le moment de rigolé Hosen ! Le patient J c'est échappé ! Suivez moi !

Mon supérieur me raconta l'histoire sur la route du bureau du psychiatre, puis, arrivé a la salle, je vis tout les cadavre, tous abattue, parmis eu, un jeune homme c'est la que je me rendis compte que Le Joker n'avait aucun coeur, je connaissais bien son histoire. J'analysé la scene de crime avec mon collègue Thomas.

- '' Je ne veux pas tout les policier de Gotham a la poursuite du Joker, juste toi et moi, et pour évité les fuites, ça doit resté entre nous. Ah oui, une chose.. Trouve moi Harley Quinn, je pense que c'est la première personne qu'il iras voir !

- '' Harley Quinn ? Pourquoi tu dit ça ? C'est le cadet de nos soucis Edward ! Il faut qu'on retrouve Le Joker a n'importe quel prix !

Je partis en direction de la sortie de la salle pour allé a Gotham et retrouvé monsieur J et en sortant je dit brievement - '' TROUVE MOI HARLEY !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'évasion du Joker [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Playmates Lucha Libre USA
» THE JOKER STATUE (1995) - WILLIAM PAQUET - PICS!
» Photo Joker
» joker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gotham City :: Arkham Asylum :: Soins Intensifs-
Sauter vers: